Les fidèles du Boukornine

mercredi 19 mars 2008

La blogosphère tunisienne, la voix d'un peuple!

Il y a seulement quelques années, l’information était détenue par une minorité. On nous distillait ce que l’on voulait nous faire entendre sur l’unique chaîne de l’époque, l’inégalable TV7. Le peuple n’avait pas le choix. Il se devait de regarder avec hébétement les programmes aussi soporifiques les uns que les autres. Heureusement qu’il y a toujours eu les matchs de foot, qu’on regardait pour ne jamais sombrer. Même si le niveau de notre football n’est pas non plus très attrayant. Puis, la scène médiatique tunisienne s’est enrichie avec la naissance d’Hannibal TV. Une chaîne tout aussi médiocre mais paraissant plus séduisante juste parce que le nom de cette chaîne ne figure pas sur la facture trimestrielle de la STEG. Ce qui est en soit une qualité indéniable. Encore une fois, le sport sauve la mise. Souiaa Sport et Belmakchouf deux émissions sportives qui ont fait un tapage médiatique énorme avec des débats assez osés, à propos notamment du penalty non sifflé de la semaine d’avant. En attendant ces programmes là et de peur de mourir de faim culturelle, on désespère au point de se procurer les journaux locaux. Et là, nous frôlons la mort par asphyxie cérébrale. La nature des écrits nous ayant assommé. Comme on s’en fout de Salah qui a tué sa femme à coups de hache dans un coin perdu du centre du pays. Ou de Samira, adolescente de douze ans qui a osé poignarder son frère pour lui voler sa tirelire.
On ne désespérait pas. On attendait impatiemment que des textes captivants nous parviennent du milieu des ténèbres. Jusqu’au jour où vint l’illumination. Les blogs ont vu le jour. Et nous a embarqué avec. Des milliers de tunisiens ont déjà cédé au charme de ce moyen peu commun de s’exprimer. Certains parlent le dialecte de nos ancêtres mais la plupart font le bonheur de la francophonie. Un problème de « Pack Language Windows » peut-être ?
Les gens décrivent, critiquent, partagent, s’indignent, accusent, diffament, médisent…
Certains n’ont rien à dire, comme c’est le cas pour moi, et ils se donnent un malin plaisir de le dire comme ça leur chante.
D’autres, se sont même vu discerner le prix international du 404 tant prisé par nous autres bloggeurs.
L’audimat a chuté. Les journaux ne se vendent plus. Les abonnements à l’ADSL ont explosé. « Tbarkallah 3acha3b ettounsi !!!»

1 commentaire:

Da7dou7a a dit…

Euuuuuh le 404 c'est pas les bloggueurs qui le discernent tu le sais... ! Les blogs zéda fihom wa3lihom... ;) Tu ferais mieux d'aller jeter un coup d'œil sur Tn blogs, déjà pour t'y inscrire afin que ton blog soit plus visité, et ce pour le simple but d'échanger tes idées car c'est magique de partager ses idéaux et ses folies avec qq1, et puis pour pouvoir faire le tour de ce qui se passe sur la blogosphère... Tu vas voir que ça varie du blog-encyclopédie au florilège de fautes et de futilités.