Les fidèles du Boukornine

mercredi 22 avril 2009

Entre les blondes et les brunes, ici on préfère les moustachues !


Vous vous êtes surement demandés un jour ou l’autre, pourquoi ici bas, le nombre de moustachues est si élevé.
Sans trop attendre, je vous file tout de suite la réponse tant escomptée :
De son nom médical : l’hirsutisme idiopathique, cette pathologie (qui touche, j’espère que vous l’aurez compris, les femmes) est caractérisée par une hyperactivité d’une enzyme : la 5-alpha réductase entrainant l’apparition d’une pilosité dans des zones sous la dépendance des hormones androgènes (moustache, barbe…). On apprend aussi en parcourant quelques revues médicales que cette pathologie est très fréquente chez les femmes d’origine méditerranéenne et qu’elle survient dans un contexte familial. (Ceci implique qu’on pourrait très bien avoir des familles de moustachues.)
On n’a jamais contesté le fait de n’avoir presque pas de ressources naturelles, d’être un pays (éternellement) en voie de développement, d’être ravagé par la boue quand il pleut et par les moustiques quand le soleil pointe son nez… Mais de là à avoir la plus grande prévalence au monde de femmes moustachues… C’en devient cruellement révoltant !
A bon entendeur, salut !

7 commentaires:

Anonyme a dit…

mahboul y a sel3a ! y a abledd bliddd

cactussa a dit…

aya star rabi je suis pas atteinte !!mais il y des mech aussi qui ne voient pas leurs moustaches pousser may be ca a une relation avc le manque detre des vrais hommes qui augmente!! :p

Romain Lecomte a dit…

Bonjour Monsieur,

Je me présente : Romain Lecomte, doctorant en sociologie à l'Université de Liège (Belgique).
Je mène actuellement une thèse portant sur le lien social et les formes d'expression se développant au sein de l'Internet tunisien. Dans ce cadre, j'interroge des internautes tunisiens (et surtout des blogueurs), vivant en Tunisie ou à l'étranger, sur leur utilisation et leur conception de l'Internet.

Dans ce cadre, j'aurais été très intéressé de m'entretenir avec vous (par exemple, par mail, par téléphone, voir même si possible en face-à-face, cela dépend de ce que vous accepteriez).

Au cas où vous accepteriez ou souhaiteriez me poser des questions, vous pouvez me contacter à l'adresse e-mail suivante :

romain.lecomte@ulg.ac.be

Gaudi a dit…

Un tunisien qui se respecte n'oserait jamais dire ça de ces concitoyennes, même sous forme d'humour et de pseudo arguments scientifiques.
Je suis tunisien, je vis à l'étranger et j'ai visité plusieurs pays et je vous assure que les tunisiennes, malgré le manque de moyens, elles sont de trés belles femmes, mais apparemmment, l'une d'elles vous a fait pousser des cornes.
Sans rancune Monsieur Boukornine ;)

pink_panther a dit…

:)
c'est de l'humour sans plus!
l'hirsutisme touche surtout les femmes méditerranéennes c'est à dire: tunisiennes, marocaines, italiennes, espagnoles...
ce probléme a été traité depuis l'ére des pharaons par Niphertitti qui a en plus institué l'épilation des sourcils!
ce n'est pas un probléme grave!
c'est de la génétique;
les populations amazoniennes par exemple sont tout à fait glabres (hommes et femmes), d'ailleurs, il n'y a pas longtemps j'ai vu une émission qui parlait des femmes "latines" qui voulaient afficher leur origine "noble" en se laissant pousser les poils sur les jambes (pour dire qu'elles sont d'origine espagnole et non aborigénes!)
donc ce sujet a plusieurs facettes,
il faut le traiter sur plusieurs plans!

pink_panther a dit…

ya khalil ya blid!!!!

Khalil a dit…

@ cactussa:

ça va peut-être aussi dans ce sens là :)

@ R. Lecomte:

Je suis un peu trop pris pour l'instant, d'ici un mois, je vous contacterai.

@ Gaudi:

Ce ne sont pas de pseudos arguments scientifiques, mon cher.
Et je ne sais que trop bien ce que valent les tunisiennes, j'ai aussi voyagé, et je sais de quoi je parle.
Qui aime bien... :)
Au plaisir!

@ Pink:

:)) tu as entièrement raison :) si les italiennes sont aussi concernées que les tunisiennes, il n'y a plus rien à ajouter :p