Les fidèles du Boukornine

dimanche 18 janvier 2009

Une des catastrophes de l'éducation nationale...

Il y a quelques mois, on m'a présenté l'article proposé par une jeune étudiante en deuxième année de médecine pour être publié dans le journal de la faculté. J'ai d'abord cru à un canular...Mais l'histoire s'est avérée authentique...
Hélas, la réalité dépasse souvent la fiction.
Je vous retranscris fidèlement cet article qui s'apparente à une critique de livre:


"Persuasion de Austen Jane est un livre passionent


On étant sous un style classique, ce roman sort tout a fait de l'ordinaire.
Jane Austen dans son livre parle d'un sentiment rare, d'un amour propre
en faite deux personne en vécu une vrais histoire d'amour dés leur plus jeune âge mais étant donné que le messieurs était pauvre et sans argent il est partis. Et encore une fois deux êtres se séparent par pauvreté.
Oh oui la pauvreté matérielle qui ne tient pas compte de la richesse de l'âme
Huit ans s'écoulèrent et tous deux était persuadé que ce qu'il ont vécu n'était q'un néant un faux espoir mais; tous faux car après ces huis années de séparation une seule rencontre déclenche une même passion vécu il y a longtemps et un même désir ressentit au part avant.
Jane Austen a su donner à travers son livre une lueur d'espoir, elle su dire être persuadé par la fin d'une histoire peut n'être que le commencement."



Je ne prétends surtout pas que je maitrise la langue de Molière au point de pouvoir juger du niveau d'autrui mais je me demande seulement comment peut-on arriver à accéder à la Faculté de Médecine de Tunis (une moyenne minimale de 18 au baccalauréat) et passer
en deuxième année avec une manière aussi bizarre de s'exprimer...

13 commentaires:

onsor العنصر a dit…

c'est une preuve de la faillite du système éducatif tout simplement !!!

L'observateur a dit…

De quelle faillite parlez vous? Voyez comment nos jeunes diplômés arrivent à s'imposer dans les plus prestigieuses universités étrangères: Polytechnique, Centrale, dauphine (dont le vice-président est d'ailleurs tunisien: Elyes Jouini) HEC, aux States et au Japon...
On peut pas tirer argument de l'échec de quelques jeunes pour émettre des jugements aussi hâtifs!

Mon Massir a dit…

Que dire alors lorsqu'il s'agit d'étudiants en LETTRES?????

Ammouna a dit…

Ech Kawlik fel les etudiants medecine dentaire yektbou : LA ROSSE MEDECAL ... pour désigner Larousse Medical... J'allais pleurer tellement c'etait fort!!
En physio: Ecouchement, GroCeCe !!
On va créer un album photo pour ces catastrophes.

panne a dit…

Ce n'est pas leur langue maternelle d'une part et je ne crois pas qu'ils pensent en français mais se contentent de traduire leurs pensées de l'arabe vers le français .
Il faudrait peut-être voir un peu ce qui se passe ailleurs et notamment en france, c'est pas sensés pour des gens dont c'est la langue maternelle alors imaginez le pensez en français et coucher sur le papier la traduction en anglais ou en allemand. Cela donnera le même résultat .Tout ça pour vous dire que ce n'est pas là que réside la ou les lacunes .
On peut très bien faire polytechnique sans pour autant avois un esprit créatif, il suffit de jongler avec les formules mathématiques et physique et ce n'est pas ça qui fait ou fera de nous des génies(einstein en a bavé pour obtenir son bac). C'est d'ailleurs ce que l'on constate tous les jours au nombre des brevets déposés et c'est là que se truve la véritable lacune, notre système et je ne parle pas seulement du système éducatif, produit des matheux un peu comme ce que l'on retrouve en inde mais aucunement des inventeurs ou des découvreurs .
Il faut vite se reprendre si l'on ne veut pas continuer à recevoir des coups sans pouvoir les rendre .

Je pense que tout cela est le résutat des brimades et autres vexations mais ce ne sont pas les seules causes de notre stagnation.

Anonyme a dit…

http://www.facebook.com/video/video.php?v=1095439026562&ref=nf Hors sujet mais je n'ai pu m'empêcher de penser à ça en lisant son article !!

zahraten a dit…

j'ai vu pire chez des etudiants de 5è année Medecine d'il y a trente années déjà....un Interne aussi qui confondait le departement avec l'appartement!!!!!et moniteur de T.P avec mouteur de typé!!!!et la prime de rendement avec prime de bordement !- je garde à ce jour une copie de toutes ces perles..

et puis ne parlons pas de la prononciation, particulièrement chez certains professeurs de Medecine originaires d'une grande ville (....) et qui n'arrivent pas à prononcer le "u" comme par exemple : infli(u)ence" , "quil-de-sac"- cul-de-sac ou encore "fractire" ou bien "la tibercilose" , oui c'est leur tuberculose à eux!


en tous les cas , je pardonnerai les fautes de langue mais pas les FRAUDES et des medecins fraudeurs il y en a !

iPolo711 a dit…

Souriez vous êtes en Tunisie... !!

Khalil a dit…

@ Onsor, l'observateur:
Je suis de l'avis de l'observateur, quelques cas ne nous permettent pas de condamner tout le système...

@Mon Massir:

Ton post ne laisse aucune place à un quelconque espoir... NO COMMENT!

@Ammouna:
:)) Tu m'enverras, j'espère une copie de cette album parce que parait-il à rire souvent on a les rides à la bonne place :)

Khalil a dit…

@ Panne:

75 ans de protectorat français laissent des séquelles parmi lesquelles une culture francisée. Le problème chez nous ce sont les coefficients à mon avis, les langues n'ont pas de valeur arithmétique alors les matières scientifiques sont valorisées...
Il ne faut pas s'étonner après de voir autant de fautes aux frontières du réel..
Concernant la créativité je suis d'accord avec toi, on ne nous inculque l'esprit de l'initiative...
On est des consommateurs par excellence...

@Anonyme:
Oui je connais la vidéo, je me demande si elle est truquée... Parce que sinon malla doukha ce Sarko :))

@Zahra:
:))))
Marhbééé bik :)
Je pense que les choses n'ont pas bcp changé depuis.. :)
Concernant les médecins fraudeurs, tu n'as même pas idée sur le nombre de "dentistes" non-diplomés
opérant au maroc ni de "pharmaciens" auto-didactes zeda...
C'est on ne peut plus grave comme phénomène!

@IPolo:
:)) je ne fais que sourire d'ailleurs :)

zahraten a dit…

@khalil
tu parles , je l'espère, des dentistes et pharmaciens qui n'avaient pas fait leurs études chez nous !!!!!!!!!!!!

Khalil a dit…

non Zahra, Tu as très bien entendu. Je parlais d'imposteurs.
J'étais au Maroc quand l'affaire a éclaté.
Incroyable comme histoire quand même... J'ai même vu de mes propres yeux, des des "dentistes" de la place jamaa el fna à marrakech qui agissent impunément et ce depuis longtemps. Pour t'arracher une dent cela te couterait 3 dinars contre 30 dinars chez un vrai dentiste, tu penses bien que le choix d'un marocain analphabète est déjà fait...
tant pis pour le risque d'hémorragie et le matériel souillé il aura fait 27 dinars d'économie :(

zahraten a dit…

sais tu que certains "dentistes" arrachent même les dents de chiens...surtout lorsqu'ils aboient

Oh oui bien sûr, je connais bien la célèbre place dont tu parles..MAIS là , j'ai surtout été attirée par les conteurs et les fameux "orateurs" !!!!!!!

Entre nous , j'aime beaucoup le Maroc auquel je suis attachée (une petite origine fassi) et où je compte beaucoup d'amis Medecins..