Les fidèles du Boukornine

mardi 13 mai 2008

Extrait du livre Inoubliable Hammmam-Lif de Tijani Azzabi


"Véritable bercail de religions et de nationalités différentes, juxtaposition étonnante de civilisations, Hammam-Lif était une ville viable, agréable, adorable.
Tout ce beau monde vivait en symbiose avec une nature prodigieuse qui les rassemblait en permanence avc leurs traits communs et leurs différences.La procastination aidant,les hammam-lifois avaient une certaine fureur de vivre paisiblement l'instant qui passe...
Quant au reste,on verra bien plus tard,inchallah!... les hammam-lifois surent, de tous temps, transformer leurs différences, notables pourtant,en de véritables fondations communes!
Selon Mr Mahmoud M'hirsi, il n'y avait pratiquement pas de vol dabs cette cité et lorsqu'un petit quelque chose disparaissait, le lendemain toute la ville en parlait, car à Hammam-Lif, ce genre d'évènements était plutôt rarissime!
la plupart des livres et documents consultés ne tarissent pas d'éloges sur cette merveilleuse cité qui a réussi à marier l'émeraude à l'opaline dans une ambiance intime,une ambiance crée en fait par des habitants nobles,bien dans leur tête,bien dans leur peau et bien dans leur espace.Même le temps ne s'empressait guère de raccourcir le bonheur des hammam-lifois dont la plupart faisait et font encore de bons vieux os!
"C'est dans cette plus belle baie du monde, sur le plus beaux des chapiteaux, que trois générations de migrateurs se sont chauffées au soleil, à flanc de BouKornine, comme des Romulus perdus mais bons à tout faire.(...) Dans cette merveilleuse cité,l'imprévoyance et le fatalisme ont fait bon ménage en inventant un bonheur particulier". C'est aussi là "qu'un beau jour, les esprits malins de cette méditerranée avait décidé de collecter les plus beaux échantillons du bassin.Ils ont puisé dans les villes de tous les rivages pour nous permettre de construire la ville des villes (Hammam-Lif)."
"Hammam-Lif offre ses sources chaudes qui jaillissent du flanc du BouKornine.Fort en honneur chez les romains,des thermes y étaient alors dédiés à Esculade.
Le palais d'hiver, résidence du Bey,renferme des piscines.Un établissement thermal modeste, mais,moderne,est accessible au public. Le village bien abrité des vents du Sud constitue aussi un admirable séjour d'été par sa plage au sable fin très étendue.
L'ascension, facilitée par une route carrossable, du sommet du BouKornine ne sera point regrettée du voyageur.
Un panorama magnifique récompensera sa promenade sous un bois de pins et d'autres essences variées qui ont transformé très heureusement depuis un demi-siècle une montagne aride en un superbe massif éternellement vert. Du haut de la montagne de Bâl,le paysage s'étend vers l'Ouest et le Sud à perte de vue sur la plaine où les bois d'oliviers,d'orangers et de figuiers succèdent aux vignes. "


Inoubliable...Hammam-Lif! de Tijani Azzabi



Ce livre est disponible dans plusieurs librairies de H-Lif, si vous êtes intéressés... Un livre à lire absolument pour les adorateurs de la ville beylicale.

1 commentaire:

Fatma Gu a dit…

Si chacun de nous, présente sa ville natale comme un pays a part.Au lieu de nous la détruire par le poison de l'esprit,insulte et critique stérile,passant de Djerba à Sidi Bou Said;il y aura un changement.Avant que les touristes apprécient nos patrimoine,c'est à nous de le valoriser.Est ce que ca peut aide vraiment de dire qu'on a deux petites ruines?C'est le moment ainsi d'attacher plus d'importance au créatif et innovateur.