Les fidèles du Boukornine

dimanche 1 mai 2011

Ennahdha ou l'art de la victimisation


Ennahdha, parti interdit pendant des décennies, jouit actuellement de tous ses droits. Les responsables du parti sont présents sur tous les fronts, invités sur les plateaux télé, font des interviews à répétition dans les journaux, font des meetings un peu partout et disposent de moyens visiblement colossaux pour fédérer le maximum de partisans derrière leur propagande rodée et efficace.

Cela dit la victimisation demeure l'une de leurs meilleures armes pour faire parler d'eux. Le holocauste des islamistes pendant les années de plomb est l'argument le plus récurrent dans le discours "nahdhaoui".
C'est certes, efficace je vous l'accorde mais loin d'être un argument en bonne et due forme.
Pleurer pour avoir le pouvoir, je veux bien. Mais, si Ennahdha arrivait au pouvoir ? Nous ne savons rien sur ce qu'elle compte entreprendre.

Il faut essayer d'user d'arguments politiques, sociaux et économiques. Un programme dans les règles de l'art sans bien sûr tomber dans la concurrence déloyale, recourant à tort et à travers à l'inévitable justification divine.

Nous sommes tous les enfants du seigneur et personne n'a le droit de prétendre être plus musulman que les autres encore moins en se basant sur un code vestimentaire ou une des poils sporadiques sur le menton et les joues.

Ce qui se passe en réalité sur le net tunisien, c'est que les jeunes ont légitimement peur pour leurs libertés individuelles après que le "sheikh" ait déclaré ouvertement aux médias ses intentions liberticides (Cliquez ici).

Etant une jeunesse à l'humour corrosif de nature, connue de par le monde pour sa gaieté et son esprit satirique, ils "attaquent" Ennahdha à leur manière avec un esprit bon enfant. Ainsi, peut-on lire des noms de pages sur facebook du genre: "La jeunesse d'Ennahdha communiste", "La jeunesse d'Ennahdha marxiste" et j'en passe.

Mais ce n'est apparemment pas du gout du gout d'Ennahdha qui a choisi de porter plainte contre les admins de ces pages trouvant qu'on porte atteinte à son image par ce genre de blagues.

Pourtant, tous les autres emblèmes de la scène politique tunisienne ont été pris à partie... Des lunettes de Moncef Marzouki, à la calvitie de Nejib Chebbi en passant par les moustaches de Hamma Hammemi.
Tous sauf Ennahdha ont joué le jeu de cette jeunesse frustrée par la dictature et dont l'humour a été et demeure une constante vitale.

Le dernier artifice pour se victimiser aux yeux du monde et de l'opinion publique remonte à hier  avec les évènements de Monastir.
Ce qu'il en est en réalité, c'est que les nahdhaoui se sont attaqués à Bourguiba qui est vénéré à Monastir, sa ville natale, c'est très compréhensible.
La ville bouillonnait littéralement avant la venue d'Ennahdha. Les leaders de ce mouvement ne s'en sont tout de même pas préoccupés. C'était quand-même une provocation à la foule et les leaders d'Ennahdha endossent eux aussi une grande part de responsabilité.

Il ne faut pas oublier que l'acteur Atef Ben Hassine a frôlé de justesse le lynchage à Monastir à la fin mars après une déclaration à propos Habib Bourguiba qui a été mal-digérée. (Cliquez-ici)
Il a payé le prix de l’idolâtrie que voue cette région au Zaïm historique. Il n'est pas islamiste pour autant.

Par ailleurs, les témoignages de mes amis qui étaient sur place confortent la thèse avancée sur cette vidéo:









Pourtant, on ne voit que les réactions hystériques de barbus qui sont outrés par la sauvagerie gratuite de la foule et son penchant inquiétant pour le blasphème, comme vous pouvez le voir sur cette vidéo. (Cette personne filmée est en train de péter un câble, le terme médical est la "Crise H" dans sa forme masculine)









La vérité, ce n'est pas à moi de la déduire mais à une enquête sérieuse de la déterminer pour que les intentions des uns comme des autres soient mis à nu.

Parce qu'à croire mes amis, cela virerait vers la manipulation pure et dure et c'est tout ce que nous refusons.

Cela servirait à faire quoi au juste de jouer sur les sentiments des foules  ? Provoquer des incidents pour faire passer insidieusement l'idée d'être persécuté afin de créer des tensions de plus dans une société en pleine métamorphose ? 
A quel prix ? 

Nous sommes un peuple uni. Nous avons la même religion. Un même Dieu. Une même patrie à unir. Un même pays à rebâtir. Les mêmes acquis à préserver.
Ce que nous craignons c'est juste qu'une partie de la population se prenne un jour pour  Dieu et empêche les autres de vivre pleinement leurs libertés individuelles au même titre que celui de se prosterner, celui de boire un coup ou de voir sa petite amie tranquillement. 

Tout cela vient, faut-il le rappeler après un prêche du vendredi aux berges du lac de Tunis faisant l'éloge de l'excision des fillettes (No comment) ainsi qu'un sermon suivi d'une manifestation en pleine avenue Habib Bourguiba où des épées ont été arborées par les manifestants incitant ouvertement à liquider physiquement un instituteur qui a porté atteinte à la personne du prophète. (Clique sur ce lien)
Je signale à titre de rappel que nous vivons dans un état de droit et non dans une république bananière. 

Ceci dit, je persiste à croire que tout va s'arranger et que pour le moment malgré tout et comme le dit la magnifique Neyssatou: Lébés ! 

14 commentaires:

Anonyme a dit…

Magnifique article. Continuez de nous éclairer Mr Boukornine
Merci!!!!

Anonyme a dit…

saybouha ennahdha mrejtouha. tous des islamophobes ama ennosra lel islam!!
Hana jayineeeeeee

Lil a dit…

@ anonyme 2 yekhi ennahdha c'est l'Islam pour vous? lol et ça se dit plus musulman que les autres... no comment...
sinon bravo pour l'article très bien étayé !!

Anonyme a dit…

d'ici les éléctions on a besoin de ce genre d'articles continue d'écrire, ne t'arrete pas svp

bader a dit…

@ anonyme: chnowa hana jayiiine, fibélék fat7 islémi howa ^^ .. vous n'êtes pas plus musulman que d'autres 'mes amis' nahdawistes.. nous avons été tunisiens avant d'être musulmans et ce n'est pas au nom de l'islam que vous remporterez des éléctions démocratiques..
bravo pour l'article !

Anonyme a dit…

bravo pour cet article, je souhaiterai aussi que vous écrivez sur le financement d'ennahdha et la provenance de tout cet argent, de même sur la sécurité qu'il utilise par des bombes à gaz chose interdite en Tunisie, merci

عليمي a dit…

انه خطاب محاسبة النوايا لتبرير عمليات الكراهية المنظمة ضد قطاع واسع من التونسيين، لأنهم يخالفونهم الراي ويريدون اعتماد الاسلام منظما لحياتهم، وهم لذلك بنظر دعاة الحداثة والعلمانية لايجب قبولهم، رغم انهم يمدون أيديهم لكل التونسيين ويحبون الخير لبلدهم، ولكن دعاة الكراهية يصدونهم ويحرضون عليهم. الانسان السوي يصدر الفعل اعتمادا على معطيات واقعية وليس اعتمادا على التخيلات، ولكن هؤلاء دعاة الحقد وكراهية الاخر، هؤلاء الذين يضعون انفسهم وصايا على التونسيين، يبررون حملات الكراهية والحقد الأسود بالزعم ان هؤلاء متطرفون وانهم لو وصلوا للحكم فسيفعلون وسيفعلون، والحال أنهم هو أنفسهم يقومون الان وليس في المستقبل بعمليات اقصاء ضد الاخر.

Anonyme a dit…

JE voudrai m'adresser aux islamistes surtout nahdaouistes qui se proclamentmusulmans et d'aller se renseigner un peu sur cette secte dangereuse qui est une vraie confrérie qui dâte du temps de bonaparte ensuite elle a pris la couleur des frères musulmans ensuite elle a été réformée avec le salfisme et wahabisme QUI A DONNE NAISSANCE AU FIS ALG2RIEN IL SUFFIT DE METTRE NAHDHA HISTORIQUE ET VOUS ALLEZ RESTER BOUCHE BEE FAITES VOS RECHERCHES ET EXPLIQUEZ AUX AUTRES

wij a dit…

Mine de rien, 50 ans de propagande.. ça laisse des traces.
voila les méchants islamistes qui veulent vous déposséder de vos libertés au nom d'Allah...du Hortefeux tout craché, je me suis même cru lire un évangéliste chrétien du Texas tellement le discours est vieux et récurrent, jusqu’à ce que le "Nous sommes tous les enfants du seigneur" dissipe mes doutes..
les partisans d'ennahdha sont partis promouvoir leurs idées (quoi de plus normal pour un parti politique??)a monastir ou on les a accueillis avec des insultes et des œufs, et cela au nom de qui? de Bourguiba!
donc la SACRO-SAINTE liberté d'expression que vous voulez protegez des abominables islamistes ne permet pas de parler de Bourguiba a Monastir?
et après on vient nous dire que Ennahdha est un parti obscurantiste..
Ne vous en déplaise, les ISLAMISTES vont gagner le 24 juillet, et ce pays va enfin expérimenter l'islam comme veritable religion d'etat et apres tout, ce ne sera que justice rendue.

el loup a dit…

Exceptionnellement pertinent,sans discréditer le restant de tes articles mais j’élis ce dernier mon préféré(bien organisé,bien argumenté et d'un esprit critique exquis).
PS: Déjà le nom du blog est blasphématoire(Boukornine=celui qui porte deux cornes ou en d'autres termes SATAN) en plus avec ce genre d'article pas halal du tout tu aurais certainement une Fatwa au fesse ;-)

Bouga a dit…

@Wij
Ta réponse est un modèle de victimisation mais là en plus tu me traites de manipulé.
Ahmed Brahim, Nejib Chebbi et Moncef Marzouki pour ne citer qu'eux ont été renvoyé de différentes régions pourtant ils n'ont pas fait de séances de pleurnichage.
Insulter la mémoire de Bourguiba qui est un être vénéré à Monastir et y recolter les foudres de la population locale, c'est compréhensible. Tu touches à un monstre sacré puis tu vas dans son fief, tout le monde s'y serait cassé la gueule, arrêtez de dire que c'est une guerre contre l'islam.
Sinon, pour l'expression "enfants du seigneur" tu sais très bien que j'ai utilisé ce terme pour son sens fédérateur et non pour faire passer insidieusement des idées chrétiennes.

Arrêtez de vouloir donner des leçons d'islam. Je suis musulman, au moins autant que toi et je ne voterai pas Ennahdha. Cela dit, je n'en parle pas trop. Ça reste du domaine du personnel.
Sans rancune.

Anonyme a dit…

dit mabrouk pour ses faux musulmans d'ennahda une connexion optique internet qui coute 100 000 dinars ,pauvre tunisiens et blogueurs bientot un nouveau ammar 404 nahdhaoui.

Anonyme a dit…

exellent et je me suis permis de le reproduire sur facebook.

( en donnat l'adresse)



http://www.facebook.com/sadok.aidi

Anonyme a dit…

le pire ce que ben salem a dit sur les symboles tunisiens ce ignart se permet d'insulté Edouagi et Hached.