Les fidèles du Boukornine

lundi 6 septembre 2010

L'éducation nationale ou l'art de la masturbation intellectuelle...

Ces derniers jours, l'éducation nationale connaitra des changements radicaux.
Désormais, le niveau qui a touché le fond rebondira pour s'en aller côtoyer les étoiles...
Tout cela est dû à cet ensemble de décisions d'une profondeur inouïe.
Tenez-vous bien !

Dorénavant, l'élève se reposera dix jours pour toute période de quarante jours de bons et loyaux services.

De plus, le système de la semaine bloquée sera aboli puisqu'il ferait perdre beaucoup de temps à l'élève qui n'est ni en vacances ni en train de gouter aux indescriptibles joies du savoir pendant toute cette période là.

Par ailleurs, il n'y aura plus d'examen du bac sport et l'on comptabilisera pour chaque élève la moyenne annuelle de l'éducation physique. (Ce que je ne conteste pas vu les dégâts provoqués chaque année par ce genre de défoulement pré-examen)

Enfin, la cerise sur le gâteau, les élèves n'écouteront plus l'hymne national dans la cour mais dans leurs classes respectives en scandant par la suite des slogans patriotiques...

Voilà !
C'est tout ce qui nous manquait pour pouvoir sauver un système éducatif à la dérive.
C'est tout bête, mais fallait y penser...
Il fallait simplement s'attaquer à la forme du problème et pas au fond...
Bravo tout le monde.
Ce n'étaient pas les programmes qu'il fallait modifier. Ni les profs qu'on devait remettre à niveau.
Mais notre système souffrait juste d'un léger "vice de forme"...
Demain tout ira mieux...

La masturbation intellectuelle bat son plein...

C'est seulement à se demander si le monde est vraiment sérieux...

4 commentaires:

petite vendeuse de soleil a dit…

je ne suis pas tt à fait d'accord quand tu évoques la masturbation intellectuelle ... aussi chiant soit cet exercice et aussi lourd par ailleurs il a quq mérites notamment de passer en revue les différentes pensées "intellectuelles" et dans ce genre d'occasion on peut tomber sur quq idées lumineuses
je pense que cet réforme qui comme tu l as bien mentionné est formelle est le fruit d'une politique qui porte ses fruits pourris à savoir la bureaucratisation et l'exclusion. elle n'a aucunement été faite avec les principaux concernés à savoirs les conseils de classe avc lesquels on a fait chier les profs ni avec le corps enseignant ...
et puis ce qui me dérange avec ces réformes et surtt avec cette hymne et ce sens merdique du patriotisme c'est l'étroitesse de la conception du rapport au pays au drapeau et avec les principales composantes de la république
il y a également un manque considérable quant à l'évaluation des capacités du jeune tunisien qui rit déjà de ce qui se prépare et je dis "merde!" aux profs qui vont en baver ....
après comme le dit si bien Brecht dans " De la stérilité" :
l'arbre fruitier qui ne donne aucun fruit, on l'accuse d'être stérile . qui
a examiné le sol?
la branche qui cède
on l'accuse d'être pourrie. Mais
pensez à la neige qui la recouvrait !"

ancien combattant a dit…

Je ne pense pas qu'il faille parler de réforme mais de décisions ou de "mesures" comme aime à les décrire la presse officielle.

je vois là deux mesures intéressantes. des vacances moins longues mais plus régulières et la suppression de la semaine bloquée.

Pour la 1ère, je pense qu'elle équilibre les choses dans le sens où les élèves travailleront sur une durée moins longue et auront des vacances plus réduites mais plus régulières aussi. Cela est censé introduire plus d'équilibre dans leur rythme scolaire. Ils n'auront pas l'impression que la durée des cours est trop longue et leurs vacances seront plus courtes et mieux espacées de sorte à leur permettre de mieux se reposer.

la suppression de la semaine bloquée est à mon sens positive essentiellement sur le plan mental car 1° elle libère l'élève de ce poids psychologique pesant de la concentration des examens en une seule semaine et de la nécessité de maintenir la concentration mentale avant et pendant la semaine bloquée pour "réussir" 2°elle libère l'entourage de cette énorme pression psychologique qui pèse sur les parents et qu'ils transmettent à leurs tour à leurs enfants avec des conséquences souvent inhibitrices.

A remarquer que ces mesures, hormis la suppression du bac sport, ne concernent que les élèves du collège, donc jusqu'à la 9ème. Les lycées et les universités ne sont pas concernés.

Primavera a dit…

Encore une fois j'adore !

Anonyme a dit…

I muѕt point out my gгatitude for your κіndness in support of νisitors who
аctually need help with thіs conceгn. Υour
perѕonal dedication tο pаsѕing the solution across becаme гаther іnfοгmatiνe and have consistently ρermitted laԁiеs
like me to гealize theіr desired goals.
Yοur new inteгesting help signifies much a persοn lіke me аnd
even fuгther to my οffice colleaguеѕ.
Many thanks; from eaсh one of us.

Alѕo visit my web site opowiadania erotyczne